Un panorama unique en Loire-Atlantique !

Cette petite montagne blanche  est le point le plus haut de la Loire-Atlantique.
Il se dresse au-dessus de la campagne abbaroise et culmine à près de 121 mètres au dessus du niveau de la mer et 80 au dessus du niveau du sol. Mais il n’a rien de naturel. Le terril, et l’étang qui le jouxte, sont les marques laissées par l’extraction de l’étain dont la dernière exploitation remonte aux années 1950.
Abbaretz_Escalier-terril©Peuplades-TV<br>
Abbaretz_Escalier-terril©Peuplades-TV
Abbaretz_Terril-Etang©Peuplades-TV
Abbaretz_Terril-Etang©Peuplades-TV

L'ère antique

Les fouilles effectuées ont montré que le site était exploité sans doute dès la fin du Néolitique pour la fabrication du bronze.
A l’époque de Jules César, ce site minier était l’une des plus importantes sources d’étain du monde antique. Jusqu’au IIIe siècle après JC, plus de 6000 tonnes de bronze auraient été fabriquées grâce au minerai extrait.
Formé par l’accumulation des déchets stériles sortis de la mine (argile, schiste, quartz...), le terril vous offre, après une ascension de plus de 200 marches, une vue imprenable sur le pays de la Pierre Bleue.
Ce site d’exception vous propose aujourd'hui de nombreuses activités à partager entre amis ou en famille :
 
Visite
  •   Libre tous les jours