Si vous êtes amateurs de sites insolites, cette balade est faite pour vous

Cet ancien site minier situé le long de la départementale 2 entre Nozay et Abbaretz offre un paysage lunaire spectaculaire, propice aux photos et aux balades en famille.

Depuis l’été 2021, le Département de Loire-Atlantique a dessiné un nouveau circuit de randonnée autour du fameux terril conique, qui est l’un des points culminants de Loire-Atlantique. Un circuit ouvert uniquement aux marcheurs, excepté pour la partie ouest de la liaison nord-sud : de ce côté, le revêtement du sentier a été conçu pour que les vélos de tourisme puissent y rouler.

Il n’est en revanche plus autorisé de parcourir l’intérieur du site, où les canyons creusés par les pluies et la présence de métaux lourds constituaient des dangers potentiels pour les promeneurs.

La montée du terril reste, elle, bien accessible au public. Après un sentier ombragé et une dernière partie à découvert agrémentée de 200 marches, l’arrivée au sommet offre un point de vue à 360 degrés sur toute la région de Nozay et bien au-delà par temps clair. Et permet aussi d’apprécier l’originalité du site dans sa globalité.

La boucle autour du terril vous fera traverser divers paysages : terril et buttes de couleur blanc lunaire, chemin boisé et petits ponts enjambant des ruisseaux aux couleurs étonnantes, dues à la présence d’arsenic, de fer et autres éléments chimiques en lien avec l’ancienne exploitation d’étain

L'étang de la mine.

La balade peut se poursuivre de l’autre côté de la route, autour de l’étang qui occupe l’ancienne excavation de la mine. Le sentier est agréablement ombragé mais parfois escarpé, avec un certain nombre de passages garnis d’escaliers qui peuvent être glissants par temps pluvieux.

Ce circuit est l’occasion de s’adonner aussi bien à la cueillette des champignons (quand c’est la saison) qu’au geocaching ou encore à l’étude de la faune et la flore. Aux beaux jours, vous pourrez aussi admirer les évolutions des pratiquants du ski nautique, une des activités proposée sur ce site.

©Peuplades TV
©Peuplades TV
Article de Cécile Rossin
 

Laissez un commentaire