Conférence de l'Unité permanente avec Etienne Gasche

La deuxième guerre mondiale a surpris les populations de l'Ouest car elles n'avaient pas connu l'occupation, ni même entendu le bruit des bombes en 14/18. Dans la grande région nantaise (et donc de Nort-sur-Erdre qui était alors encore un gros bourg agricole), la vie a repris après la défaite de juin 1940, mais avec beaucoup d'hommes en moins. Ce sont donc les femmes qui souvent ont pris leurs places. De 1941 à 1944 les bombardements de Nantes et de Saint-Nazaire ont progressivement
vidé les villes vers les campagnes. Ainsi une partie de la Résistance a concerné les jeunes et les femmes engagés, avec beaucoup de jeunes d'une vingtaine d'années, ceux qui étaient encore trop jeunes en 40 pour être incorporés au moment de la défaite. Parmi ces jeunes réfugiés des villes, il y avait beaucoup des réfractaires au STO, lesquels rejoignaient alors les réfractaires du milieu rural.
Les jeunes et les femmes dans la Résistance du département ont donc joué un grand rôle, d'autant plus à Nort-sur-Erdre que le Maquis de Saffré a été l'un des moments forts de la guerre dans la région, le maquis étant situé à cheval sur le territoire de deux communes, Nort et Saffré. Les premiers maquisards arrivés dans la forêt de Saffré, en juin 44, venaient du maquis de la Maison Rouge aux Touches (un maquis FFI homologué par Londres dès octobre 1943). C'est donc toute cette
Résistance qui sera évoquée le 4 janvier au lycée de Nort.
Etienne Gasche, enseignant en retraite, Professeur au collège public de Nort-sur-Erdre de 1974 à 1990, a consacré plusieurs ouvrages et documentaires vidéo à cette période de l'histoire, sa conférence inclut la projection d'un documentaire lié à la
mémoire locale..

Date(s)
Le mardi 04 janvier 2022 à 14:30
  • Catégories
    Conférence
  • Mode de paiement
    Chèques bancaires et postaux,
  • Type
    Fêtes et manifestations

Lycée public - amphithéâtre Route d'Héric
44390 NORT-SUR-ERDRE

cguerin0908@orange.fr

Tarifs :

Tarif indiv. adulte